Bonjour Valérie,

Le voyage était superbe et en effet le retour à la réalité est un peu dur !
Merci pour votre accompagnement pour toute l'organisation.
Les lodges étaient très bien choisies :
– River Crossing Lodge, très bon accueil et beau panorama sur la capitale, belle lodge et merci pour la petite attention pour le délicieux repas (le Namibian Kiss est très bon d'ailleurs)
– Emanya Lodge, rien à dire, très beau cadre avec le point d'eau et les animaux qui viennent toute la journée et le soir, serveurs très sympas et repas au top
– Mondjila Safari Camp, on ne peut pas se prononcer, nous sommes tombés en panne 2km avant en plein milieu de nul part à la tombé de la nuit. Mais le personnel et le patron ont été d'une grande aide. Nous n'avons donc pas pu profiter de grand chose car le lendemain nous étions occupés à gérer la situation
– Duncan's Campsite, super camping, bel emplacement et confortable
– Brandberg White Lady Camping, idem, superbe emplacement et la piscine de la réception pas loin très agréable (Même si le au est froide !)
– Spitzkoppen Lodge, notre coup de coeur de loin, la directrice très gentille et pro, de bon conseil sur les vins, personnel adorable sauf un dénommé Uno que nous avons signalé à la patronne. Cadre idyllique, couché de soleil au champagne, très bon resto, chambre romantique…
– Villa Margherita, plus urbain mais très charmant, personnel adorable, excellent resto. Le service linge et les massages sont un sacré plus
– Little Sossus Lodge, cadre magnifique, le plus beau des campings je pense, mais nuit épouvantable à cause d'une tempête. Nous avons du dormir à même le sol dans la douche du bloc sanitaire car la tente bougeait tellement quelle se soulevait.
– Sossus Oasis Campsite, réception désagréable, à côté d'une station essence, douche qui fuit, et on nous a fait comprendre dès le matin qu'il fallait qu'on ne tarde pas trop à libérer l'emplacement (il devait être 8h30)
– Naukluft Park, cadre très sympa dans la vallée mais le camping le moins confortable de tous (pas de sanitaire privatif), on a du changer d'emplacement car il était trop petit pour déplier la tente sans gêner le passage d'autres véhicules. On y est un peu les uns sur les autres, électricité en panne dans le bloc sanitaire ni vaisselle, et accueil froid
– Windhoek Gardens Guesthouse, cadre urbain mais très sympa, un accueil des plus chaleureux, resto très sympa.

Les activités en supplément :
– le safari avec le guide : pas de grand intérêt finalement car en restant 3 jours on voit les animaux tout seul, qui plus ça fait un peu abattage industriel, le guide fait ça à la chaîne et ça se ressent. Regret de ne pas avoir fait de safari nocturne ou à minima de camping dans le parc pour espérer voir les animaux la nuit
– le canoë : magique
– le 4×4 : sympa mais petite redite lors de la 1ere partie avec les explications déjà donnée le matin lors du canoë (sur les oiseaux, l'exploitation du sel, etc.)
– la visite de Mondesa était géniale, guide très sympa et on a vraiment l'impression de découvrir un peu mieux la culture locale ce qui manque souvent dans les voyages

2 points particuliers :
– nous avons payé de notre poche sur place le guide à Mokuti car ils n'avaient apparemment pas notre nom. Pouvez-vous procéder au remboursement pour ne pas nous faire payer en double l'activité ?
– vous m'aviez prévenue que Africa On Wheels n'était pas un de vos prestataires habituels et vous aviez raison ! La gestion de notre panne à été moyenne bien que cela puisse arriver. Mais un des employés (ou le gérant je ne sais pas) à la réception du véhicule la veille du départ a été très désobligeant. En effet, il nous a accusé de ne pas avoir mis suffisamment d'essence ce qui pour lui aurait expliqué la panne. Cependant son employé, Calvin, très sympa, celui qui est venu nous apporter un véhicule de remplacement temporaire, nous a dit avoir changé les filtres et la pompe à diesel. J'ai pris ça pour une technique d'intimidation très infantilisante de la part de cette personne.
Sa façon de nous parler n'était pas professionnelle, et qui plus est aucun geste commercial n'a été accordé pour la panne sur son véhicule, ni même pour les 24h bloqués à attendre et les 24h passées sur un véhicule de gamme nettement inférieure (Même si il avait raison sur l'origine de la panne, cela voudrait dire que la jauge d'essence était défectueuse dès le départ. Et en effet Calvin nous a confirmé en nous déposant à l'aéroport que cette jauge ne fonctionnait pas).
Quoi qu'il en soit nous avons passé les plus belles vacances de notre vie, pour l'instant !
Au plaisir de vous lire, et je suis déçu de ne pas avoir pu vous croiser lorsque nous sommes passés dans vos bureaux.
Bonne soirée,
Paul

Voici le détail du circuit effectué par ces voyageurs

← Précédent Impression Voyageur SEPTEMBRE 2018 – Nicole & Jean-Pierre

Suivant Impression Voyageur →AOÛT 2018 – Jean-Philippe et sa famille